Entretenir des menuiseries PVC

Une des promesses des menuiseries PVC : légèreté, solidité, facilité d’installation, performance en matière d’isolation phonique et thermique et surtout… simplicité d’entretien ! En savoir plus sur les bons gestes à faire pour des menuiseries PVC bien entretenues.

Même si les avantages du PVC sont indéniables, il ne s’agit pas de négliger quelques règles d’usage et de bon sens pour avoir la certitude de conserver vos menuiseries comme au premier jour.

Le premier geste beauté de vos menuiseries PVC

Comme il est parfois utile de souligner les évidences, la première précaution à prendre intervient au moment de l’installation. En effet, il ne faut surtout pas oublier de décoller le film de protection qui recouvre vos portes et fenêtres. Sous l’action du soleil, il a tendance à durcir et devient difficile à retirer, au risque d’abîmer vos menuiseries.

Combattre une idée reçue sur le PVC

A ce stade, il est également important de combattre une idée reçue souvent véhiculée qui consiste à prétendre que les menuiseries PVC blanches virent au jaune sous l’effet prolongé de leur exposition au soleil. Les seules surfaces qui courent ce type de risque sont les joints de silicone qui viendraient border vos profilés. Bien souvent, c’est juste parce que l’on n’a pas choisi le bon joint. Soit, on a utilisé un joint dédié aux finitions intérieures ou encore du silicone acrylique blanc qui n’a pas reçu de traitement, parce qu’il est conçu pour être peint.

Choisir le bon produit pour nettoyer les surfaces vitrées

L’entretien mensuel des fenêtres PVC accompagnera le nettoyage des surfaces vitrées. On évitera les produits abrasifs ou décapants. L’eau savonneuse conviendra bien. Pour les surfaces plus sales, on utilisera un liquide vaisselle ou conçu pour les vitres. Pour des tâches difficiles, on pourra envisager une solution d’eau tiède avec une dose d’eau de javel et 2 cuillères à soupe de cristaux de soude. On évitera tout autre solvant, surtout s’il contient ammoniac, acétone ou chlore. Pour l’application, on se cantonnera à une éponge ou un chiffon doux, en rejetant « l’éponge qui gratte avec son dos ».

Éviter les composants acides pour lubrifier les parties métalliques

L’entretien annuel s’intéressera plutôt au dépoussiérage et à la lubrification des parties métalliques qui peuvent s’insérer dans les cadres PVC: crémones, gonds de fenêtres ou autres rondelles. Si les mêmes recommandations valent pour le nettoyage, on choisira des lubrifiants dénués de composants acides ou résineux qui risquent d’avoir un effet corrosif sur le PVC.

Globalement, on gardera à l’esprit que tout nettoyage abrasif ou décapant, outre les risques de détérioration directe sur les menuiseries PVC, les rendra, de surcroît, plus réceptive à l’incrustation de toutes les particules salissantes.

Publié le 25/11/15

Demandez vos devis Fenêtre gratuits en 1 minute !