Les différents types de double vitrage

Le double-vitrage est devenu un standard pour les fenêtres depuis quelques décennies ; cependant, la technologie évoluant, les différents types de double-vitrage se sont diversifiés et savent désormais apporter des qualités susceptibles de combler différentes attentes. Les avantages recherchés se situent cependant essentiellement dans les bénéfices de l’isolation thermique et sonore.

 

 

Le double vitrage le plus répandu

Le double-vitrage le plus commun consiste en deux vitres de 4 millimètres d’épaisseur séparées par un gaz ou du vide (même si ce dernier cas est devenu très rare) : l’épaisseur entre les deux vitres varie selon les modèles et il en est de même pour les dimensions des vitres. On trouvera très souvent une nomenclature sous la forme écrite 4/16/4 par exemple : ici, ceci signifie que les deux vitres de 4 millimètres d’épaisseur sont distantes de 16 millimètres (mais on trouvera aisément du 6/12/6, du 8/16/8, etc.). Si tous les types de double-vitrage profitent de l’isolation de deux vitres et d’un gaz (souvent de l’air,–auquel cas on parle de lame d’air–, mais pas uniquement), certains bénéficient de particularités.

Le double vitrage à isolation renforcée

Le double-vitrage à isolation renforcée, ou VIR, joue la carte du gain thermique. Grâce à un revêtement métallique couvrant les vitres, un système VIR profite d’une déperdition énergétique jusqu’à 35 % inférieure à celle d’un double-vitrage classique.

Afin d’optimiser l’isolation thermique, on peut aussi s’orienter vers les modèles de double-vitrage dits à film suspendu. Un film polyester clive la lame de gaz et accentue les capacités isolantes. Pour ce type de double-vitrage, les constructeurs ont souvent recours à de l’argon, un gaz noble qui arbore des qualités d’isolation supérieures à celles de l’air.

Et enfin, le double vitrage avec propriétés phoniques renforcées

Nombreux sont ceux  qui s’intéressent également aux fenêtres à double-vitrage phonique. Très prisé dans les villes, ce type de double-vitrage profite d’une technologie permettant une réduction sonore très importante. Bénéficiant d’une technique de construction asymétrique, un double-vitrage phonique présente deux vitres disposant d’épaisseurs différentes ; on trouvera par exemple souvent des modèles 10/10/4 (une vitre de 10 millimètres, une lame d’air de 10 millimètres et une vitre de 4 millimètres) qui permettront de diminuer très sensiblement les nuisances sonores.

Afin d’accentuer la sécurité d’une maison ou d’un local, il existe également des types de double-vitrage résistants aux effractions. Construit à partir de plusieurs couches de vitres, ils se brisent bien plus difficilement et permettent très souvent de maintenir le verre en place grâce à un film spécial.

Publié le 27/11/15

Demandez vos devis Fenêtre gratuits en 1 minute !