Poser soi-même ses fenêtres : avantage ou inconvénient ?

Dans le cadre d’une rénovation (partielle ou totale) ou d’une installation de nouvelles fenêtres, on peut être tenté d’effectuer la pose sans passer par un professionnel pour réduire son budget travaux. Mais poser soi même ses fenêtre est-ce un vrai bon plan ? 

Une efficacité thermique et phonique déterminée par la qualité de la pose

S’il existe plusieurs types de déposes (notamment la dépose totale et la dépose partielle, cette dernière se décline selon les besoins), les difficultés techniques demeurent réelles. L’installation d’une fenêtre demande une précision millimétrée et multiplie les compétences requises. En sus de l’esthétique, la pose d’une fenêtre se fait généralement dans une optique d’amélioration de la performance énergétique et phonique. L’efficacité recherchée s’obtient en grande partie grâce à une étanchéité parfaite, indispensable pour une longévité parfaite. Le travail d’étanchéité requiert une connaissance des matériaux de sa maison, de la géolocalisation de l’habitation (notamment météorologique), des matériaux utilisées (bois, aluminium, PVC…) mais est aussi d’une maîtrise d’éléments techniques (notamment en ce qui concerne le double-vitrage et la lame d’air) et d’une pose dans les règles de l’art. Que ce soit dans le cadre d’une dépose totale ou partielle, les travaux nécessaires sont divers et précis (maçonnerie, plâtrerie, perçage, imperméabilité, etc.) et cela peut vite représenter quelques désagréments pour les bricoleurs non-avertis.

Poser soi-même ses fenêtres : une pratique moins avantageuse qu’avant

D’un point de vue économique, poser soi-même ses fenêtres se révèle moins avantageux qu’il y a quelques années comparée à une installation effectuée par un professionnel. Si certains estiment réaliser une vraie économie, ce qui est vrai à l’achat, la pose par un spécialiste, à condition qu’il soit certifié RGE, offre cependant des avantages financiers qui ne sont pas à négliger. Par exemple, il est à noter que l’achat de fenêtres est soumis à une TVA différente selon la méthode d’achat : elle est à 5,5 % en passant par un professionnel de la pose (menuisier, vitrier, etc.), sinon, la TVA est de 20 %. De plus, en répondant à certains critères, il est désormais possible d’obtenir un crédit d’impôt avantageux de 30% (le CITE) .

L’installation ou la rénovation par un professionnel permettent aussi de profiter de nouvelles innovations, d’une qualité de pose et de garanties de suivi en cas de problème.

Publié le 25/11/15

Demandez vos devis Fenêtre gratuits en 1 minute !